Site officiel de la SCM Médecins A Domicile 94

Conseil pour une personne porteuse d’un plâtre

Généralités

La confection d’un plâtre répond à deux objectifs :

Contention d’une fracture préalablement réduite ou non déplacée.

Mise au repos des articulations ou des plaies molles.

Un bon plâtre doit obéir à trois règles :

  • Solidité.
  • Immobilisation rigoureuse.
  • Bonne tolérance.

Ce dernier point est fondamental, un plâtre se surveille.

Surveillance

L’apparition de ces signes nécessite une consultation immédiate.

  • Un refroidissement des extrémités.
  • Une cyanose des extrémités, les doigts sont bleus ou moins sensibles.
  • Une odeur fétide.

Installation de la personne

Au niveau du membre inférieur il est important :

  • Dans la nuit de surélever le pied.
  • Dans la journée d’installer la jambe, le talon plus haut que la fesse.
  • Si la marche est autorisée, de ne pas appuyer son plâtre sur le sol, et marcher le membre blessé maintenu en avant.

Au niveau du membre supérieur :

  • Main doit être plus haute que le coude.
  • La nuit, placer sa main sur un coussin.
  • Dans la journée, garder le bras en écharpe.
  • Nettoyer les doigts, couper les ongles, ne pas porter de bagues.

Les conseils sur cette page sont donnés à titre d'information générale et ne remplacent pas l'avis d'un médecin.