Site officiel de la SCM Médecins A Domicile 94

Votre enfant a de la fièvre

Quelle qu’en soit son origine, qui justifie parfois un traitement particulier, la fièvre du nourrisson doit toujours être contrôlée afin d’en éviter les complications.

Pour cela, de simples mesures suffisent le plus souvent :

  1. Découvrir l’enfant, aérer la pièce et réduire le chauffage.
  2. Proposer fréquemment à l’enfant de boire,
  3. Donner un médicament antipyrétique, sur prescription médicale : d'une façon générale, un seul médicament suffit, à la condition de l’administrer par la bouche, à la dose efficace, et toutes les 6 heures, si possible estomac vide (pour un effet plus rapide).
    • Le médicament le plus fréquemment utilisé est le paracétamol (Efferalgan®, Doliprane®). Chez le nourrisson, sa présentation en suspension buvable permet de donner à chaque prise la dose adaptée au poids actuel de l’enfant (cuillère doseuse graduée ou pipette).
    • Eviter si possible les suppositoires dont le rejet est fréquent et l’absorption inconstante.
    • Rarement, en cas de persistance d’une fièvre élevée malgré un traitement bien conduit, un deuxième médicament antipyrétique pourra être donné en alternance (aspirine : Catalgine® ; Aspégic® ; ou ibuprofène : Advil®, Nureflex®) en respectant bien leur contre indications:
      • L’aspirine est contre indiquée en cas de Grippe ou de Varicelle, en cas de problème hémorragique ou avant une intervention chirurgicale.
      • L’ibuprofène est contre indiqué chez le nourrisson de moins de 6 mois.
  4. En cas de d’inefficacité du traitement, un bain tiède à 2 degrés en dessous de la température de l’enfant peut être donné sous surveillance constante de l’enfant.

En cas d’aggravation ou d’absence d’amélioration rapide (fièvre très élevée, mal tolérée, vomissements, troubles de la conscience), consulter rapidement un médecin.

Les conseils sur cette page sont donnés à titre d'information générale et ne remplacent pas l'avis d'un médecin.